Genossenschaftsgruppen und deren Steuerung (les groupes coopératifs et leur gestion) seulement en allemand

Elinor Oström, prix Nobel d’économie en 2009, a développé dans une approche pluridisciplinaire l’idée que les raisons d’agir en économie sont plus complexes que la seule optimisation en fonction de ses seuls besoins, et que les sociétés coopératives ont un rôle important à jouer, entre marché et état.

Les multiples atouts des entreprises coopératives sont un gage de succès et leur octroient un grand potentiel. La gestion des entités coopératives est cependant complexe. La présente monographie examine cette gestion des groupes coopératifs avec une approche interdisciplinaire. Elle décode le « code génétique » sous-jacent d’un groupe coopératif et donne des réponses sur la manière de concevoir une direction centralisée. Ce traité propose des solutions pour la stratégie centrale des thèmes de gestion, la gouvernance d’entreprise, les finances, le système de contrôle interne, la gestion des risques ainsi que les changements structurels, et explique les mécanismes de contrôle normatif de constitution intra-groupe, l’architecture de transfert et des contrats grâce à un système de gestion en circuit fermé. Le fort potentiel des groupes coopératifs exige des conditions spécifiques de coopération orientées vers l’avenir, et c’est là que cette monographie prend tout son sens.

Franco Taisch, Genossenschaftsgruppen und deren Steuerung

1ère  édition, Zurich/St-Gall 2009,XXXII, 241 pages, reliées,

ISBN: 978-3-03751-218-0, Langue : allemand

À commander auprès de : Dike Verlag

Retour à l`aperçu