Die Wahl der Rechtsform – Die Genossenschaft als Option im Nachfolgeprozess (Le choix de la forme juridique – la coopérative, une option pour les successeurs) pas disponible en français

Tôt ou tard, de nombreuses questions juridiques se posent lors d'un processus de succession. Du droit des contrats au droit des sociétés, en passant par le droit fiscal, un éventuel successeur est confronté à de nombreuses questions de nature juridique. Sans oublier que le choix de la forme juridique de la société joue un rôle prépondérant : elle influence dans une large mesure les objectifs financiers, les organes internes et les processus de prise de décision de l'entreprise.

Le présent rapport donne des pistes de réflexions sur la coopérative – une forme juridique méconnue, avec un potentiel entrepreneurial très spécifique. Si la forme juridique d'une entreprise individuelle s’oriente souvent vers la SA ou la SàRL, il existe aussi pour les entrepreneurs individuels des formes d'entrepreneuriat collectif, dont la coopérative qui constitue une option intéressante. La coopérative peut être utilisée comme un mécanisme bien adapté pour lever des capitaux auprès du grand public, mais elle peut aussi être comprise comme une solution pour enraciner une entreprise et ses valeurs dans une communauté. Elle peut également être utilisée comme base pour ancrer précisément un modèle d'affaires moderne et durable dans l’esprit du public.

Retour à l`aperçu