Les coopératives – innovatrices pour l’avenir

Lucerne, 21.09.2012
Lors du séminaire au Centre de la culture et des congrès KKL à Lucerne le 21 septembre 2012, la Communauté d’intérêt d’Entreprises coopératives a saisi l’occasion de l’année internationale des coopératives des Nations Unies pour démontrer comment les entreprises coopératives sont perçues par la population, quels sont les facteurs de réussite des entreprises coopératives et ce qui distingue les coopératives des autres entreprises.

Cinq coopératives suisses reconnues et prospères, Fenaco, La Mobilière, Raiffeisen, Mobility et Allgemeine Baugenossenschaft Zürich (ABZ), ont fondé la Communauté d’intérêt d’Entreprises coopératives en 2010 et ont créé un centre de compétence en matière d’entreprises coopératives à l’Institut pour le droit des entreprises de l’université de Lucerne.

Le but de ces activités est d’instaurer l’idée de la coopérative dans l’activité entrepreneuriale des gens. Il s’agit simultanément de promouvoir auprès des autorités et de la politique de la compréhension pour le système des coopératives, afin que le cadre réglementaire et juridique des coopératives puisse prendre le bon chemin à l’avenir. C’est un objectif largement soutenu par l’ONU et qui est efficacement renforcé par l’année internationale des coopératives 2012.

La CIEC a saisi l’occasion de l’année de l’ONU pour montrer lors du premier congrès national sur les coopératives avec plus de mille participantes et participants à Lucerne comment les entreprises coopératives sont perçues par la population, quels sont les facteurs de succès des entreprises coopératives et ce qui distingue les coopératives des autres formes d’entreprise du point de vue juridique et de l’éthique de l’entreprise.

Retour à l`aperçu